À propos de la Géorgie

Il est extrêmement facile d’aimer la Géorgie. Autrefois réputé comme le lieu de villégiature de l’élite privilégiée de l’Union soviétique, le pays est aujourd’hui une destination de voyage souvent négligée mais profondément enrichissante.

Sa situation au carrefour historique de l’Europe, de l’Asie, de la Russie et du Moyen-Orient lui permet de continuer à bénéficier des influences de ces quatre régions, et le résultat final est captivant. De ses monastères perchés sur les montagnes à ses vignobles au fond des vallées, de sa nourriture de style turc à sa remarquable capacité d’hospitalité envers les étrangers, la Géorgie représente une tranche très spéciale du Caucase.

La capitale, Tbilissi, qui s’étend le long des rives de la rivière Mktvari, est un mélange agréable mais parfois confus d’ancien et de nouveau. Des églises embrumées d’encens et des bains traditionnels se partagent la ville avec de larges avenues et de nouvelles tours étincelantes, tandis qu’une immense statue de la « Mère Géorgie » couronne l’horizon – tenant une épée dans une main pour éloigner les ennemis, et un gobelet de vin dans l’autre pour accueillir les amis.

C’est un signe de l’histoire tumultueuse du pays, même s’il convient également de souligner que les voyageurs et les visiteurs tombent fermement dans le camp des « amis ». La Géorgie, d’ailleurs, prétend être le berceau du vin – la viticulture y est pratiquée depuis plus de 6 000 ans.

Ailleurs dans le pays, les points forts sont les hautes terres isolées de Svaneti, la station balnéaire relaxante de Batumi sur la mer Noire, les spectaculaires sentiers de randonnée pédestre et équestre de Tusheti et le réseau historique enchevêtré de la deuxième ville, Kutaisi. En parlant d’enchevêtrement, l’alphabet géorgien ressemble parfois à un bosquet d’hameçons tordus, et sa présence sur tout, des panneaux de rue aux interminables marshrutkas (minibus) qui sillonnent les routes, ajoute un sentiment supplémentaire d’étrangeté pour voyager ici.

La Géorgie est une destination sans fin, une nation belle et séduisante, rendue d’autant plus gratifiante par son hospitalité sans borne et ses habitants amicaux.