À propos de l’Équateur

Petit par rapport aux standards sud-américains, l’Equateur regorge d’une gamme étonnante d’attractions naturelles et culturelles ; un microcosme de tout ce qui fait l’attrait de ce continent fascinant. Coincé entre la Colombie et le Pérou, l’Équateur surpasse ses voisins poids lourds en raison, plutôt qu’en dépit, de sa taille. En une seule journée, vous pouvez faire un safari tôt le matin en Amazonie, traverser une vallée de volcans actifs et une forêt nuageuse verdoyante avant de descendre sur la côte Pacifique à temps pour un dîner de fruits de mer.

Séparé par l’équateur (d’où son nom), l’Équateur est divisé en trois régions distinctes : la Costa, la Sierra et l’Oriente. La côte, ou Costa, est chaude et sèche, avec des plages de sable, des vagues et des villes afro-équatoriennes animées. Le centre montagneux, ou Sierra, est un lieu de pics andins enneigés, de villes coloniales et de marchés locaux animés. Et la plaine tropicale, l’Oriente, qui englobe certaines parties de l’Amazonie, abrite d’innombrables espèces d’animaux sauvages et des habitants indigènes. En outre, l’Équateur contrôle les îles Galapagos, un archipel de l’océan Pacifique riche en faune et en flore, où Charles Darwin a développé sa théorie de l’évolution.

Au cœur de tout cela se trouve Quito. En plus de se prétendre la deuxième plus haute capitale du monde (après La Paz en Bolivie), cette grande métropole possède le centre historique le mieux préservé d’Amérique latine, sans oublier une excellente scène culinaire, une vie nocturne animée et une série d’attractions culturelles de classe mondiale.

Cependant, c’est la beauté naturelle de l’Équateur qui attire les foules. Les visiteurs affluent du monde entier pour admirer la faune et la flore, en particulier dans les îles Galapagos, qui abritent des tortues géantes, des requins baleines, des otaries et bien d’autres encore. Pour ceux qui recherchent une dose d’adrénaline, la plongée sous-marine de renommée mondiale, le trekking exceptionnel et l’escalade à couper le souffle sont rarement loin. Que vous l’exploriez sur deux roues ou quatre sabots ; sur un radeau, un kayak ou une planche de surf, l’Équateur est une joie à connaître.