Quand partir en Algérie ?

Les températures estivales sont élevées dans tout le pays, en particulier dans le sud où il fait à la fois très sec et très chaud. Pendant cette période, les déplacements par route sont difficiles et les voyages aériens sont susceptibles d’être retardés à cause des tempêtes de sable. Les villes du nord ont un taux d’humidité élevé, tandis que celles de la côte sont refroidies par les brises de mer. En hiver, les oasis de l’extrême sud sont agréables et attirent de nombreux visiteurs. La nuit, la température du désert chute de façon spectaculaire. Au nord du Sahara, les températures sont très douces de septembre à mai et varient peu entre le jour et la nuit. Au sud du Sahara, les températures sont agréables d’octobre à avril, mais il y a de grandes variations entre le jour et la nuit. Les villes côtières sont sujettes aux tempêtes venant de la mer. Les précipitations sont relativement faibles dans tout le pays et, dans l’extrême sud, elles sont pratiquement inconnues.

Que porter pour un voyage en Algérie ?

Les poids légers en coton et en lin sont les meilleurs pour les mois d’hiver et pour les soirées dans les zones désertiques. Les lainages et les vêtements de pluie légers sont conseillés pour l’hiver le long de la côte et sur les Hauts Plateaux. N’oubliez pas que les températures dans le désert peuvent chuter très bas pendant la nuit, alors ne vous faites pas prendre avec seulement des couches fragiles. Au sud du Sahara, de la mi-décembre à la mi-janvier, les températures baissent et des vêtements chauds sont nécessaires le matin et le soir. Un sac de couchage de montagne est également nécessaire pour le camping.

Géographie de l’Algérie

L’Algérie est située le long de la côte nord-africaine, bordée à l’est par la Tunisie et la Libye, au sud-est par le Niger, au sud-ouest par le Mali, et à l’ouest par la Mauritanie et le Maroc. C’est le deuxième plus grand pays d’Afrique, avec 1 200 km de côtes. Le long de la bande côtière se trouvent les principales villes, des terres fertiles, des stations balnéaires et 90 % de la population. Plus au sud se trouve la région des Hauts Plateaux, des montagnes culminant à 2 000 m, couvertes de forêts de cèdres, de pins et de cyprès, avec de larges plaines arables divisant les plateaux. Les 85% restants du pays sont le désert du Sahara sous ses diverses formes, qui ne fait vivre que 500 000 personnes, dont beaucoup sont des tribus nomades avec des troupeaux de chèvres et de chameaux. La région du Sahara comprend deux chaînes de montagnes : le spectaculaire massif du Hoggar, qui s’élève à près de 3 000 m, et le Tassili N’Ajjer. Ces deux chaînes sont d’une beauté saisissante et offrent certains des meilleurs paysages désertiques du monde.