À propos du Yémen

Si c’est un goût authentique de l’Arabie que vous recherchez, le Yémen est la réponse. Antidote au bling bling du golfe Arabique, ce fut longtemps la destination la plus fascinante de la péninsule.

La plus grande ville du Yémen, Sana’a, est le point de départ de la plupart des visites. La vieille ville est classée par l’UNESCO, ses tours à plusieurs étages et son ancien souk Al Milh lui confèrent une atmosphère médiévale époustouflante. Se faire réveiller avant l’aube par les muezzins concurrents des quarante mosquées de la ville est une expérience vraiment remarquable et inoubliable.

En dehors de la capitale, explorez les villages fortifiés au sommet des falaises qui surplombent les plaines cultivées ou faites une randonnée au pied des montagnes Haraz. À l’est, promenez-vous dans les rues ombragées de Shibam, le « Manhattan du désert » de Freya Stark, où des tours de terre à neuf étages témoignent des compétences des Yéménites en matière de construction. Sur la côte, visitez les ports de pêche animés d’Al Mukalla ou Al Huydaydah. Les « Galapagos arabes » du Yémen, l’archipel de Socotra, sont les plus éloignées. Située à l’embouchure du golfe d’Aden, Socotra se trouve à deux heures de vol de Sana’a ; 37 % des espèces végétales, 90 % des reptiles et environ 90 % des invertébrés d’ici ne se trouvent nulle part ailleurs sur terre.

Autrefois appelée Arabia Felix (l’Arabie chanceuse) par les Romains et connue comme le pays du lait et du miel par les fils de Noé, un profil de sécurité incertain dissuade aujourd’hui tous les voyageurs, sauf les plus difficiles, de se rendre au Yémen. En 2011, les manifestations du printemps arabe ont conduit à une révolution visant à améliorer les conditions économiques et à mettre fin à la corruption. Malheureusement, ces manifestations ont eu pour conséquence une violence croissante entre les différentes factions rebelles et les djihadistes.

Lorsque le Yémen se remettra de cette guerre civile, les touristes seront certainement attirés par le pays que la reine de Saba appelait sa maison, et où Gilgamesh est venu chercher la clé de la vie éternelle. Un pays avec une histoire et une culture aussi riches, le Yémen mérite certainement plus que la tragédie actuelle qui lui a été infligée.