Choses à voir et à faire en Guadeloupe

Basket sur les plages

Du sable noir et volcanique aux plages de sucre glace, la Guadeloupe possède certaines des plus belles plages des Caraïbes. La baignade seins nus est acceptable, mais attendez-vous à des yeux ébahis. Pour les amateurs de soleil, la Plage de la Perle sur Grand-Terre est difficile à battre avec son sable doré, ses palmiers bruissants et ses bars de plage délabrés. Pour des rivages plus tranquilles, explorez Sainte-Anne sur Grand-Terre.

Grimpez sur un volcan actif

Grimpez sur La Grande Soufrière, un volcan actif qui culmine à 1 467 m et offre une montée difficile. Cependant, le panorama qui accueille les visiteurs au sommet en vaut la peine – du sommet, il est possible de voir les sommets verdoyants des îles environnantes. Le dernier grondement significatif remonte à 1976.

Explorez les ruines des plantations de sucre

Découverte par Christophe Colomb en 1493, l’île de Marie-Galante a été divisée en plantations de sucre par les Français. Des vestiges de ces plantations parsèment l’île, mais la ruine la plus intéressante se trouve peut-être à la plantation Murat, qui était le lieu de travail de 207 esclaves africains. Les visiteurs peuvent voir les vestiges d’un moulin à vent et jeter un coup d’œil autour de la maison de la plantation.

Se mouiller aux chutes du Carbet

Les chutes du Carbet, situées sur la Basse-Terre, sont une série de trois chutes spectaculaires dans les contreforts de la Grande Soufrière. Seuls les randonneurs expérimentés et confiants devraient tenter de se rendre à la première ou à la troisième chute (où une baignade rafraîchissante attend les pèlerins courageux), mais la deuxième chute est facilement accessible à tous.

Allez faire de la plongée sous-marine le long de la côte ouest

Les meilleurs sites de plongée se trouvent le long de la côte ouest de la Guadeloupe. Le petit village de pêcheurs de l’Anse Duché a une épave de navire coulé nommée L’Augustin à explorer et il y a plusieurs sites autour des îlots de pigeons, qui font partie de la Réserve Cousteau. La Réserve Naturelle Marine du Grand Cul-de-Sac, une réserve marine protégée au nord, possède également de grands récifs coralliens.

Randonner le Parc National de Guadeloupe

Le Parc National de Guadeloupe possède quelques 300km de sentiers balisés, dont la plupart sont situés dans la forêt tropicale. Cette jungle chaude abrite plus de 100 espèces d’orchidées, 11 espèces de chauves-souris et plusieurs espèces d’oiseaux rares. Le parc abrite également un volcan, une montagne et une chute d’eau.

Imbibe art ancien

Le Parc archéologique des Roches Graves près de Trois-Rivières abrite de nombreuses gravures rupestres réalisées par d’anciennes tribus telles que les Arawaks qui habitaient autrefois les Guadeloupe les Îles. Le parc possède également un magnifique jardin tropical et les visiteurs peuvent profiter de vues spectaculaires sur l’archipel des Saintes.

Infiltrer un fort français

Le Fort Louis Delgrès, sur la Basse-Terre, a été construit en 1650 par le gouverneur français Charles Houel. Le fort a été la cible de fréquentes attaques de la marine britannique, qui s’en est brièvement emparée en 1759. Il a finalement été désaffecté en 1904 et classé monument national en 1977. Pour en savoir plus sur l’histoire, une visite avec un guide officiel a lieu le vendredi. Le Carnaval de Guadeloupe, l’événement le plus attendu de l’année, se déroule dans les semaines qui précèdent le mercredi des Cendres et constitue un événement aux proportions épiques. Les habitants de l’île se déguisent en costumes colorés, défilent dans les rues et dansent jusqu’aux petites heures – pendant la majeure partie des six semaines. Cela vaut la peine de sortir de son chemin pour.

Kayak à travers les mangroves

Les mangroves protégées de la Guadeloupe regorgent d’oiseaux migrateurs, dont des pélicans, des martins-pêcheurs et des hérons. La meilleure façon d’observer ces espèces est de faire une expédition en kayak à travers les forêts de mangrove, qui sont situées le long de la côte ouest du pays. Kayak Canyon Guadeloupe loue des kayaks à la journée, tandis que de nombreux sentiers de randonnée traversent les marécages.

Quaff the local tipple

La célèbre institution guadeloupéenne du rhum, le Musée du Rhum, explique comment l’alcool de canne à sucre est produit et, plus important encore, offre aux visiteurs un goût du breuvage local. Vous pourrez choisir parmi une quinzaine de rhums, tous produits par la distillerie d’à côté.

Parcourez la capitale coloniale

Pointe-à-Pitre est la capitale commerciale de la Guadeloupe et se caractérise par ses bâtiments coloniaux colorés, ses marchés animés et ses habitants dynamiques. La pièce maîtresse de la ville est la place de la Victoire, où plus de 850 personnes ont été décapitées par la guillotine pendant la Révolution française. Aujourd’hui, les gens se rencontrent, font du shopping et regardent le monde passer.

Visite le Musée écologique créole

L’écomusée créole de la Guadeloupe se trouve juste à l’extérieur de la commune de Sainte-Rose sur la Basse-Terre. Il possède un jardin botanique qui contient des expositions parfumées sur les herbes, les fruits et les légumes cultivés en Guadeloupe. L’exposition explore les propriétés médicinales de la flore locale et relate l’histoire des îles et des différents groupes ethniques qui y vivent. En plus de son zoo et de ses jardins botaniques, le Parc Zoologique et Botanique de la Guadeloupe, situé à Basse-Terre, dispose d’un réseau de ponts de corde suspendus au-dessus de la canopée forestière. Les vues sont excellentes, mais il faut savoir prendre de la hauteur.

Marcher parmi les morts à Morne-a-l’Eau

À Morne-à-l’Eau, sur l’île de Grande-Terre, se trouve un extraordinaire cimetière en forme d’amphithéâtre où des chemins étroits se faufilent entre d’énormes cryptes. Certaines cryptes sont des affaires extravagantes (beaucoup ont été conçues par des architectes pour des familles riches) mais toutes sont recouvertes de tuiles noires et blanches. Les façades en damier de ces sépultures représentent le mélange des cultures africaines et européennes de la Guadeloupe.