À propos d’Antigua-et-Barbuda

« Nous avons 365 plages ici – une pour chaque jour de l’année. » Si on vous donnait un dollar à chaque fois que vous entendez cela à Antigua, vos vacances seraient sûrement payées. C’est le slogan national et vous en aurez assez de l’entendre. Mais les habitants ont le droit d’être fiers d’Antigua et de sa fringante jumelle, Barbuda : avec leurs plages de sable fin et leurs palmiers qui se balancent, elles sont la quintessence de l’idylle des îles des Caraïbes.

La plupart des activités se déroulent à Antigua, une île glamour où de coûteux yachts flottent dans le port, où les jeunes mariés s’ébattent dans les vagues et où les plongeurs explorent les récifs de corail colorés dans des eaux cristallines. Vous pouvez voir pourquoi Giorgio Armani et Oprah Winfrey y ont élu domicile.

Loin du glamour, les attractions sont nombreuses : des forêts tropicales humides aux sites historiques tels que Shirley Heights, un belvédère militaire avec vue sur le chantier naval de Nelson, le seul chantier naval géorgien en activité au monde.

Le point culminant d’Antigua, le mont Obama, ne demande qu’à être escaladé. Il vaut également la peine de visiter les parcs nationaux de l’île et les souffleries, comme celle de Devil’s Bridge, qui sont causées par la collision des vagues de l’océan Atlantique et de la mer des Caraïbes.

Le bourdonnant marché du samedi à St Johns, la capitale, est un must : vous pourrez y trouver de tout, des fruits frais à l’artisanat local. Antigua prend vie la nuit, avec des dizaines d’endroits pour faire la fête, dont Shirley Heights, qui accueille les « jump ups » (fêtes de rue) du dimanche soir, avec de la musique en direct et beaucoup de punch au rhum.

La petite sœur d’Antigua, Barbuda, est plus calme, mais pas moins belle. Située à 43,5 km au nord, son cœur battant est Codrington, que l’on appelle communément « The Village ». Codrington n’est constitué que d’une poignée de rues et offre un aperçu de la vie caribéenne d’autrefois.

Bien que petit, il y a beaucoup à faire à Barbuda. L’île est un refuge pour les cerfs sauvages et les oiseaux exotiques, et abrite le Frigate Bird Sanctuary. D’importantes gravures rupestres amérindiennes se trouvent à Two foot Bay, tandis que de somptueuses plages abondent.