À propos de la Corée du Sud

La Corée du Sud peut sembler impénétrable au premier abord. C’est une terre de contrastes et de contradictions sauvages, un endroit où la tradition et la technologie sont également présentes, où des gratte-ciel surplombent d’anciens temples et où le rythme effréné de la vie est compensé par la sérénité de la nature. Les coutumes et l’étiquette uniques du pays peuvent sembler être un piège tendu aux étrangers, mais si vous arrivez avec un sourire et une attitude respectueuse, vous serez accueilli à bras ouverts par des gens parmi les plus amicaux de la planète.

Les Coréens sont très fiers de leur pays, et pour cause. La péninsule coréenne a une histoire riche et cet héritage coloré est tissé dans le tissu de cette terre. La capitale, Séoul, abrite un certain nombre de sites historiques, dont le spectaculaire palais Gyeongbokgung de l’époque de Joseon, la « grande porte sud » de Namdaemun et l’inquiétante prison de Seodaemun, tous situés au milieu de bureaux rutilants, de centres commerciaux géants, de restaurants de classe mondiale et de bars branchés.

Le reste du pays est également parsemé de forteresses, de temples et de palais. Les visiteurs apprécieront les tumulus herbeux des anciens rois de Gyeongju, le temple de Seokbulsa à Busan, qui a été taillé dans la roche, et la tristement célèbre zone démilitarisée, un no man’s land de biodiversité séparant la Corée du Sud et du Nord. C’est un endroit effrayant, où des hectares de barbelés sont patrouillés par des gardes lourdement armés des deux côtés, mais la tension est si forte qu’on a l’impression d’être tombé sur un plateau de tournage de film hollywoodien.

Mais tout n’est pas qu’une question d’histoire. En matière de nature, la Corée du Sud est merveilleusement diverse, avec des parcs nationaux spectaculaires, des plages de sable isolées, des îles aux sources chaudes et des sommets montagneux accidentés. Les gastronomes sont également bien servis, mais il vous faudra peut-être ouvrir votre esprit avant de parler. Parmi les spécialités locales, citons le kimchi (chou saumuré) et le makgeolli (vin de riz).

La Corée du Sud peut parfois sembler être l’endroit le plus étranger de la Terre ; une destination insondable de coutumes curieuses, de nourriture étrange et de paradoxes détonants. En fin de compte, c’est ce qui la rend si excitante.