guide de voyage Territoires du Nord-Ouest

Vous êtes plus susceptible de repérer un troupeau de bisons ou de croiser un grizzli que de rencontrer des humains dans les Territoires du Nord-Ouest. Tout est extrême ici, de l’isolement (c’est très lointain) à la lumière du jour (ou l’absence de lumière) et à la taille de la faune (énorme).

Yellowknife, où se trouve la plus grande partie de la population et de l’activité commerciale des territoires, n’est peut-être pas une ville très intéressante, mais c’est le tremplin idéal pour une aventure en plein air.

Arrivez en hiver et apercevez les aurores boréales. Observez le spectacle céleste à partir d’un luxueux lodge ou d’un teepee dans un tipi confortable. Observez un troupeau de 3 000 rennes traverser le fleuve Mackenzie gelé et célébrez la fin de l’hiver avec des concours de lancer du harpon, des courses de traîneaux à chiens et de motoneiges au Jamboree des rats musqués d’Inuvik.

En été, visitez les grues blanches en voie de disparition du parc national Wood Buffalo et prenez un vol touristique au-dessus des plaines salées rares du parc et des troupeaux de bisons en liberté qui y vivent. Plus au nord, les territoires s’étendent bien au-delà du cercle polaire, jusqu’au territoire des ours polaires. N’oubliez pas de lever les yeux : le ciel d’ici contient certaines des espèces d’oiseaux les plus rares de la planète.

Les voyages en voiture dans les Territoires du Nord-Ouest ne se font pas le dimanche après-midi. La route de Dempster s’étend sur 454 milles (730 km) de Dawson City, au Yukon, à Inuvik, et est ouverte toute l’année, qu’il pleuve, brille, gèle ou neige.

Les activités de plein air des territoires sont nombreuses et variées. Les pêcheurs à la ligne peuvent attraper des touladis qui pèsent plus lourd que leurs enfants. Les kayakistes peuvent rebondir dans les rapides à cassettes de classe IV de la rivière des Esclaves. Les randonneurs peuvent emprunter le sentier patrimonial éloigné de Canol à travers les monts Mackenzie.

Et les plus grands alpinistes du monde peuvent s’attaquer au Cirque of the Unclimbables du parc national Nahanni. Avec un nom comme ça, comment pourraient-ils résister ?