À propos du Tchad

Des merveilles naturelles du désert du Sahara et du lac Tchad à la culture tribale et à l’hospitalité qui fleurissent dans tout le pays, le Tchad se met tranquillement à créer des expériences inoubliables, tandis que le reste du monde regarde sans le savoir.

Avec une population majoritairement rurale, la vie urbaine est limitée à N’Djamena, la capitale. En tant que centre commercial du Tchad, elle attire des personnes de plus de 200 groupes ethniques différents. Il en résulte un ensemble de structures sociales diverses qui se côtoient et des contrastes marqués entre le cœur moderniste de la capitale et les anciennes habitudes des tribus nomades comme les Touaregs et les Toubous.

L’ethnicité reste bien plus importante que l’identité tchadienne et les tribus sont attachées à un riche héritage culturel qui reste largement inchangé par le temps ou le monde extérieur.

Les peintures rupestres préhistoriques du Tchad, trouvées au milieu de formations rocheuses noueuses dans le désert du Sahara, documentent l’existence de grands animaux dans la région depuis des millénaires. Il n’est donc pas surprenant que le pays abrite encore aujourd’hui certaines des espèces les plus emblématiques d’Afrique, notamment l’éléphant, le rhinocéros, la girafe, le léopard et le lion.

Le chant des oiseaux, rendu encore plus doux par le paysage désertique, est presque constant dans les oasis cachées du Sahara, bordées de palmiers, tandis que les eaux bleues et claires du lac Tchad forment la deuxième plus grande zone humide d’Afrique et une source d’eau importante non seulement pour les oiseaux mais aussi pour les reptiles et les grands mammifères.

Que ce soit pour vivre la solitude du Sahara, rechercher l’hospitalité des Touaregs ou assister à la survie des animaux dans l’un des paysages les plus extrêmes de la planète, le Tchad offre aux voyageurs les plus endurcis une expérience extraordinaire. On peut le surnommer le « cœur mort de l’Afrique », mais comme vous le diront tous ceux qui connaissent ce pays, ce surnom ne saurait être plus éloigné de la vérité.