guide de voyage la Réunion

L’un des derniers vestiges de l’empire colonial français, on ne peut pas reprocher à Paris de conserver ce coin de paradis. Flottant dans l’océan Indien, à l’est de Madagascar, la Réunion offre un mélange séduisant de culture créole, de faune exotique et de merveilles naturelles.


Administré directement depuis Paris (il vole aussi le tricolore et fait partie de la zone euro), l’île a une identité culturelle distincte, qui a résulté de 400 ans comme un avant-poste éloigné de l’empire.


Son histoire est mieux absorbée en se promenant dans le vieux cœur de Saint-Denis, la capitale de facto de l’île. Les édifices qui n’auraient pas l’air hors de propos dans les rues et les espaces publics de la capitale française bourdonnent au son du français, du créole, du cantonais et du tamoul, parmi une myriade d’autres langues. L’anglais n’est presque jamais l’un d’entre eux.


Les plages sont très attrayantes, mais la faune et la flore réunionnaises sont tout aussi séduisantes. Les lacs d’eau douce, les rivières et les cascades de l’île abritent quelque 90 espèces d’oiseaux, tandis que ses récifs coralliens abritent une abondante vie marine. Les baleines sont aussi régulièrement observées depuis les plages entre mai et septembre.


Loin de la côte, une grande partie de l’intérieur boisé et montagneux de l’île est protégée et inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. Diverses activités sont proposées, du parapente à l’escalade en passant par la randonnée pédestre.

Les sentiers de trekking mènent à des merveilles naturelles comme le volcan éteint Piton des Neiges (le point le plus haut de l’océan Indien), ou les paysages lunaires autour du Piton de la Fournaise, un des volcans les plus actifs au monde.


Avec des siècles d’influence d’Europe, d’Asie et d’Afrique, La Réunion offre un charme gaulois aux accents tropicaux, une île où l’histoire et la beauté naturelle abondent.