À propos du Malawi

Le petit Malawi est éclipsé par ses voisins d’Afrique australe, beaucoup plus grands, ce qui a sans aucun doute affecté son tourisme et son économie au fil des ans.

Mais grâce à un certain nombre de programmes de conservation et de réintroduction d’animaux sauvages, le Malawi est en train de se forger une réputation de destination de safari en plein essor, et les touristes profitent peu à peu de la richesse des autres offres que l’on trouve dans ce que l’on appelle le cœur chaud de l’Afrique.

Le Malawi compte actuellement neuf parcs nationaux et réserves naturelles, dont six sont particulièrement recommandés aux visiteurs. Il existe également de nombreuses réserves forestières attrayantes et accessibles. Tous les parcs et réserves sont peu fréquentés et offrent aux visiteurs une excellente expérience de la nature sauvage. En 2012, les lions ont été réintroduits dans la réserve de faune de Majete après 30 ans d’absence, ce qui signifie que le Malawi est de nouveau le pays des « Big 5 » (lion, léopard, éléphant, buffle et rhinocéros).

En plus de la faune africaine emblématique, le Malawi se vante également de ses paysages variés, dont des vallées profondes, des forêts sempervirentes et des chutes d’eau, le tout présidé par les sommets spectaculaires du Mont Mulanje et le rude et majestueux Plateau de Zomba dans le sud.

Les activités de plein air sont au cœur de toute visite au Malawi. Vous pouvez faire du trekking, du VTT ou de l’équitation dans un environnement entièrement naturel ou escalader des sommets et des plateaux. Mais le vaste lac Malawi reste le joyau chatoyant de la couronne du Malawi. Coupé dans la grande vallée du Rift et s’étendant de la pointe nord du pays à Mangochi au sud, le lac Malawi est le troisième plus grand lac d’Afrique. On y trouve certains des poissons tropicaux les plus rares du monde, sans parler des innombrables espèces d’oiseaux. C’est une destination de rêve pour se détendre, faire de la plongée sous-marine et du kayak, ou simplement se reposer au bord de la plage.

Bien que le Malawi reste l’un des pays les plus pauvres d’Afrique, contrairement à certains de ses voisins, c’est un endroit intrinsèquement paisible. Et ce qui lui manque en termes de capital économique, il le compense largement par ses richesses naturelles et sa gentillesse omniprésente.