À propos du Gabon

Le Gabon est bordé par l’océan Atlantique, la Guinée équatoriale, le Cameroun et le Congo. La bande côtière sablonneuse de 800 km de long est constituée d’une série de baies, de lagunes et d’estuaires bordés de palmiers. La végétation tropicale luxuriante (qui couvre une grande partie de l’intérieur des terres) cède en partie la place à la savane.

Il y a de nombreuses rivières le long desquelles des colonies se sont développées. Beaucoup de Bantous sont concentrés dans les zones côtières et les villages le long des rives des nombreux fleuves. Les principales villes sont Libreville, Port Gentil, Lambaréné, Moanda, Oyem, Mouila et Franceville.

La République du Gabon a accédé pacifiquement à l’indépendance (de la France) en 1960. Le président Omar Bongo, qui a succédé à Léon M’Ba à la mort de ce dernier en 1967, est aujourd’hui l’un des plus anciens chefs d’État africains. En 2003, un changement de constitution a permis à Bongo de se présenter autant de fois qu’il le souhaitait et il est probable que Bongo, qui a maintenant 70 ans, restera président à vie. Le seul problème du Gabon dans la région concerne l’île de Mbagne qui se trouve dans la baie de Corisco, potentiellement le site de grands gisements de pétrole et de gaz : occupée par le Gabon en 1970, elle est également revendiquée par la Guinée équatoriale.

Mais les ressources naturelles touristiques sont susceptibles de s’articuler autour de caractéristiques telles que de superbes plages blanches, une faune abondante, notamment des gorilles, des panthères, des perroquets et des éléphants, et des forêts verdoyantes.