À propos de l’Algérie

Pour l’intrépide voyageur, l’aventure l’attend en Algérie. Mélange séduisant de cultures, de paysages et de traditions, cette vaste étendue de terre contient tout, des ports de pêche tranquilles et des villes animées au drame inégalé du désert du Sahara et des montagnes du Hoggar.

L’Algérie est le plus grand pays d’Afrique et son territoire est extrêmement varié, mais peu exploré : peu de visiteurs vont au-delà des villes portuaires méditerranéennes du pays (Oran et Alger, la capitale), qui se trouvent au milieu de terres fertiles et de vestiges épars de colonies phéniciennes et romaines.

Parfois appelée « Alger la Blanche », la capitale, dont la Casbah est classée à l’UNESCO, est le fleuron de l’animation. Cette médina blanchie à la chaux, qui comprend à la fois des ruines effondrées et des espaces récemment rénovés, mérite une visite malgré sa réputation douteuse (il est recommandé de prendre un guide).

L’ancienne ville portuaire d’Oran a un caractère résolument européen : Les influences coloniales françaises sont évidentes dans tous les domaines, de la cathédrale du Sacré-Cœur (aujourd’hui une bibliothèque) au Palais de la Culture, richement décoré. La ville a longtemps été un comptoir commercial populaire et reste l’un des ports les plus fréquentés d’Afrique du Nord.

Le désert du Sahara est le trait caractéristique de l’Algérie et l’une de ses plus grandes cartes à jouer. Il couvre plus des quatre cinquièmes du pays et est à l’origine d’une myriade de mythes et de légendes. Les Berbères nomades y vivent toujours, menant une vie traditionnelle dans des conditions difficiles.

Les conditions de sécurité rendent les voyages indépendants difficiles dans le Sahara, mais sous la houlette de voyagistes réputés, les voyageurs peuvent visiter des attractions comme les villes oasis de Ghardia et Timimoun, ou s’aventurer au cœur du désert pour voir l’art rupestre préhistorique dans les montagnes du Hoggar et le parc national du Tassili N’Ajjer.

Le désert accueille également le festival du film le plus éloigné du monde. Le FiSahara a lieu chaque année dans la Wilaya de Dakhla, un camp de réfugiés du Sahara occidental, pour mettre en lumière la situation critique du peuple sahraoui.

La guerre et la politique tumultueuse ont dissuadé de nombreuses personnes de visiter l’Algérie, les détournant plutôt vers le Maroc. Mais si vous cherchez une destination nord-africaine différente, ce pays a beaucoup à offrir.